Comment devenir Chauffeur VTC ?

Le métier de chauffeur VTC est très encadré par la loi. Ce qui implique que toute personne désireuse d’exercer cette profession doit remplir un certain nombre de conditions. Voici pour vous toutes les informations nécessaires pour devenir chauffeur VTC.

Quelle formation dois-je faire pour devenir chauffeur VTC ?

Il n’existe pas de formation particulière pour devenir chauffeur VTC. Toutefois, il est obligatoire de passer un examen spécifique. D’une durée de 3 h 50 minutes, il est présenté sous la forme de Questions à Réponses Courtes (QRC) et de Questions à Choix Multiples (QCM). Au cours de cet examen, les participants sont soumis à un certain nombre d’épreuves :

  • Sécurité routière
  • Réglementation des transports
  • Développement commercial
  • Compréhension du français et de l’anglais
  • Gestion d’entreprise
  • Réglementation nationale de VTC

Dans le but de bien vous préparer aux différentes épreuves de cet examen, il est recommandé de suivre une formation (qui peut s’avérer assez onéreuse), dans un centre agréé. Les centres de formation VTC sont en partenariat avec la majorité des applications chauffeurs. N’hésitez donc pas à vous rapprocher d’eux. Cela vous permettra de bénéficier de tarifs avantageux.

Toutefois, vous devez garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’une obligation. Par ailleurs, après l’obtention du statut de chauffeur VTC, vous êtes dans l’obligation de suivre un stage de formation continue tous les 5 ans. D’une durée de 14 heures, il est dispensé dans un centre de formation agréé.

Comment puis-je obtenir ma carte VTC ?

La première démarche à effectuer pour l’obtention de votre carte VTC est de formuler une demande par écrit à la préfecture. Il peut s’agir de celle du département dans lequel vous vivez ou de celle de la police de Paris. Vous rentrerez en possession de votre carte professionnelle VTC au maximum 3 mois après la demande.

La profession étant très réglementée, vous devez pour la demande de la carte VTC :

  • Passer une visite médicale
  • Posséder un permis B depuis plus de trois ans et depuis plus de deux ans si vous avez opté pour la conduite accompagnée
  • Valider l’examen VTC
  • Avoir suivi depuis moins de deux ans l’enseignement de Prévention et Secours Civique de niveau 1 (PSC1)

La préfecture vérifiera si vous n’avez pas eu une réduction de la moitié des points du permis de conduire, une condamnation de six mois de prison au moins ou une sanction pour conduite sans permis.

Quel statut juridique choisir en tant que chauffeur VTC ?

Après l’obtention de la carte VTC, il faut pour exercer dans le milieu mettre en place un cadre juridique professionnel. Pour cela, vous devez choisir le meilleur statut juridique pour VTC en optant pour la création d’une entreprise unipersonnelle (SASU) ou pour le statut d’autoentrepreneur.

Le statut d’autoentrepreneur est avantageux au début, mais il devient un problème quand l’activité se développe. En plus d’être limité en matière de chiffre d’affaires, il ne permet pas au chauffeur de décompter ses charges professionnelles. Ce qui n’est pas le cas avec le statut de société. C’est pour cette raison que la majorité des chauffeurs VTC opte pour la création d’une entreprise unipersonnelle (SASU) en VTC.

Comment s’inscrire au registre des VTC ?

À la suite de la création de votre autoentreprise ou de l’immatriculation de votre société, il vous faudra obtenir une licence VTC. En effet, il vous sera impossible d’exercer sans cette dernière. La licence est valable pour 5 ans et l’inscription pour son obtention peut se faire en ligne. Pour le faire, il faudra vous rendre sur le site du Ministère des Transports avec les documents suivants :

  • Une copie du justificatif d’immatriculation de l’entreprise
  • Une attestation d’assurance de la responsabilité civile professionnelle
  • Une copie recto verso de la carte professionnelle VTC
  • Une copie du certificat d’immatriculation de la voiture
  • Un justificatif de la capacité financière (1 500 € au moins par voiture)
  • En ce qui concerne les frais d’inscription au registre des VTC, ils sont de 170 €
Nous serons heureux de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      JamestownHD