Être coursiers pour arrondir ses fins de mois, est-ce rentable

Avec le développement des entreprises, le métier de coursier est devenu une référence pour plusieurs personnes. Vous pouvez exercer ce métier à temps plein pour gagner votre vie. Toutefois, la formule à temps partiel permet d’obtenir des revenus mensuels supplémentaires et intéressants.

Travailler aux heures que vous souhaitez

L’un des avantages de ce métier est la flexibilité des horaires. En effet, vous n’êtes pas obligé de travailler à temps plein comme coursiers. Plusieurs personnes combinent les études à ce métier et s’en sortent très bien. D’ailleurs, nombreux sont les étudiants qui financent leurs études universitaires en travaillant pour les entreprises comme Uber Eats ou Delivroo.

Toutefois, vous devez savoir que plus un coursier est régulier pour ces livraisons et plus sa cote de popularité monte dans le rang des coursiers. Ajustez votre programme en fonction de vos heures de livraisons. À ce titre, un coursier régulier et fiable gagne plus d’argent.

Facilité d’inscription sur les plateformes

Vous n’avez pas besoin d’avoir un diplôme pour exercer le métier de coursier. De plus, il est possible de vous inscrire sur des plateformes sans la moindre compétence académique. La condition sine qua non pour s’inscrire en ligne est d’être majeure et de se créer un statut d’indépendant.

Hormis tout ceci, il est indispensable d’avoir un moyen de déplacement et un smartphone pour pouvoir utiliser l’application de la structure. L’inscription est facile et rapide. Il suffit de remplir les cases relatives aux noms, prénom, mail et ville. Bien sûr, d’autres cases peuvent s’ajouter en fonction de la plateforme sélectionnée.

Une rémunération intéressante

Généralement, les entreprises de livraison à domicile rémunèrent les coursiers à l’heure. De plus, ces derniers ont le droit à une prime de salaire à la fin de leur travail en fonction de la qualité et de la quantité des tâches effectuées.

Chez Stuart, vous êtes payés à 9 € l’heure si vous vous êtes inscrit à l’avance sur le planning de livraison. Par contre, si vous acceptez une commande dans la foulée, vous toucherez 75 % du chiffre d’affaires résultant de la livraison.

Chez Uber Eats, les modalités de payement des coursiers diffèrent légèrement. En effet, cette entreprise paye en tenant compte de la distance parcourue par le coursier. Le coursier est donc rémunéré dans un premier temps en fonction de la distance séparant le restaurant et le client. La structure facture 1,40 euro par kilomètre parcouru.

Pour obtenir votre salaire net, l’entreprise devra déduire les charges sociales versées de manière mensuelle. Ces charges représentent près de 23 % de ce que vous percevez. Pour les personnes âgées de plus de 26 ans, le pourcentage des charges sociales est de 6 %. Certaines plateformes proposent à leurs coursiers la garantie d’un montant minimum pour chaque fin du mois. Lorsque vous êtes régulier et très actif, vous pouvez avoir accès à des plages horaires de livraison.

Il n’est pas toujours facile de combiner le métier de coursier avec d’autres activités parallèles. Cela demande une grande détermination et un sens du sacrifice. Si vous vous impliquez réellement, vous pouvez améliorer vos finances personnelles. Au-delà de l’expérience acquise, vos fins de mois seront plus agréables.

Nous serons heureux de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      JamestownHD